Archives par mot-clé : haine

Nous valons bien mieux que leur haine 4 : Rhum

Hymne au rhum
Or blanc des Antilles
Sueur des anciens esclaves
Odeur de bagasse, claquement du fouet
Décollement du petit matin
Mémoire trouée, vacille la tête
Pas de gamma GT, neurones grillés
Foie intact, cerveau en vrac
Bouteille translucide de toutes les fêtes
Puissance, radicalité à t’emporter
Peaux métissées, accent mêlés
Musique des regards, éclairs de tendresses
Nous valons bien mieux que leur haine

Nous valons bien mieux que leur haine 3 : Sativa

Hymmne au Sativa
Or vert unissant les cultures
De l’Atlas aux brumes bataves
Applelée de tant de mot doux, mots d’amour
Musique en relief, faim de loup, soif de tout
Partage de sa force et de ses rêves
De main en main, de bouche en bouche
Nos corps s’unissent, je ne sais pas où tu finis
Si tu l’aimes, tu oublieras ta peine
Musique des regards, éclairs de tendresses
Nous valons bien mieux que leur haine

Nous valons bien mieux que leur haine 2 : Vin de noix

Hymne au vin de noix
Or brun remplaçant les cocktails frelatés
Mélanges abrutissants, alliances contre nature
A l’opposé des douceurs de la noix et de la vigne
Harmonie paysanne, savoir-faire ancestral
Ambroisie des fêtes des saisons
Où l’étranger comme le simple sont accueillis
Danses et chants sans fin où la musique est pleine
Jusqu’à l’aube rosissante, nos corps ébahis
Musique des regards, éclairs de tendresses
Nous valons bien mieux que leur haine

Nous valons bien mieux que leur haine 1 : Pastis

Hymne au pastis
Or pâle remplaçant l’absinthe de toutes les folies
J’aime ce mot marseillais qui veut dire « mélange »
En ces temps sombres, j’y voue aussi mon culte
Mélangeons-nous, rois et reines
Du baratin, du slam, de la tchatche, du verbe, de la superbe
Parlons, rions jusqu’à l’aube
Musique des regards, éclairs de tendresses
Nous valons bien mieux que leur haine